On S En Fout
Ce forum est désormais désactivé car peu utilisé.
Cependant, étant contre la censure, nous vous le laissons à votre disposition en lecture.
Bonne continuation à tous.

Révision des troupes

Aller en bas

Révision des troupes

Message par Ferreux le Sam 22 Mar 2014 - 23:25


[Révision des troupes]

Par Björnulf Ferreux



Au plus profond des ruines de ce qu'était jadis la cité sainte d'Arah, se réveillent au son d'un tintement sinistre ceux qui occupent autrefois le monde des vivants, mais qui dorénavant se voient leur corps putride ou démembré réduit à la volonté d'un mal peut être encore plus ancien que les Six Dieux eux même. Leurs esprits esclaves n'ont d'autres choix que d'observer avec mélancolie le chaos que répand Zhaitan dans toute la Tyrie tandis que sa corruption ne fait que grandir à mesure que les braves tombent au combat. Le seul moyen pour eux de trouver la paix étant de mourir, car ce qui est mort doit mourir à nouveau pour qu'aucune magie soit en mesure de réutiliser leur enveloppe de chaire. Heureusement il existe des aventuriers intrépides et avides de richesses osant se rendre jusqu'aux portes d'Arah et n'ayant aucune peur d'en découdre avec du mort, même le dragon ancien craint la menace qu'ils représentent pour ses funestes projets, car chaque jour leurs armées marchent sans difficulté sur les restes tailladés de ses serviteurs pour repartir d'où ils viennent comme si cela n'avait été qu'une promenade de santé, chaque jour une partie de ses forces était délivrée de son emprise, il devait ainsi agir sans plus tarder.

Dans les restes délabrés d'imposants monuments qui rendaient à une autre époque gloire aux dieux, se trouvait une salle ancienne dans laquelle seuls quelques flambeaux métalliques couverts de rouille offraient à ses habitants une lueur d'un bleu surnaturel qui ne les laissaient pas dans une complète noirceur. Les décombres finement taillés dans la pierre laissaient présager de l'importance de ce lieu même s'il s'en dégageait une atmosphère plus glaciale que majestueuse. En son centre reposait lourdement sur un monticule de gravats un bloc de pierre, fragment d'un vieux escalier qui servait maintenant de trône pour un général mort-vivant qui, richement vêtue d'une robe noire en lambeaux et de pièces d'armures faites en partie de cuire et de détritus squelettiques, s'y était endormie avant d'être appelé à nouveau pour commander cette fois-ci une nouvelle unité: l'unité pgm.


"Votre grandeur... Navré de vous réveiller votre généralissime général..."


Zangdor, grand général-stratège ayant sous son commandement toute les forces armées de Zhaitan dans la partie Sud de la péninsule de Orr, entendit à travers son sommeil les appels de son brillant et fidèle lieutenant dont le cadavre avait été dans la garde du Lion avant de servir le dragon. Il comprit que c'était l'heure, l'affrontement quotidien contre le Wolrd Boss Tour mené par le tristement mal habillée Joe La Brute de la guilde OSEF allait bientôt avoir lieu. Les forces orriennes se mettaient en place comme elles étaient habitués à le faire avant qu'arrive l'heure du massacre. Mais cette fois-ci tout allait changer, Zangdor avait dans son jeu un atout qui, s'il était comme il a entendu dire, lui permettrait d'être victorieux.

"Très bien Tulgar, fais venir l'unité pgm! J'aimerais la passer en revue, que je vois de mon dernier œil s'ils sont à la hauteur de leur réputation." Dit-il de son oeil toujours fermé.

"Comme il vous plaira votre moisissure."

"Fais vite ou tu finiras comme fermier sur ces terres stériles."

Le lieutenant s'en alla donc chercher l'unité spéciale aussi vite qu'un charr ayant une patte en moins pouvait faire tandis que son maître songeait à sa stratégie, déjà réjouis par une victoire assurée. À 5h34, le charr revint avec les six membres qui composaient l'unité spéciale, c'est à dire: une abomination, un humain, deux poulets orriens et un... golem?. Hésitant à réveiller encore une fois son général rendormie entre-temps, Tulgar éprouverait sans doute d'importantes sueurs froides si son corps en était encore capable, l'idée de présenter la troupe au commandant lui faisait craindre d'être descendu en grade, mais il n'avait pas le choix.

"Ahem, votre pourriture? Voici l'unité pgm."

Incrédule face aux prétendus sauveurs de la situation, le stratège aurait pu croire à une mauvaise blague de la part de la haute administration, mais il savait que parfois les plus petites choses pouvaient renfermer les plus grands pouvoirs.

"Qu'ils se mettent en rang." Dit-il en se levant de son trône et en s'avançant vers l'abomination, visiblement le membre le plus costaud du groupuscule.

"Unité, garde à vous!"

"Toi là,- regardant l'abomination. - en quoi t'es sensé être la solution à mes problèmes?

Instant de silence.

"Taper!"

"Mais encore?"

Autre instant de silence.

"Taper!"

"Serait-il complètement idiot?" S'adressant à son fidèle lieutenant.

Et bien général, je crois que... il me semble un peu plus costaud que les autres de son espèce."

"Taper!"

"Humm, je l'espère bien pour vous. Passons au suivant."

Encore convaincu que les chances étaient de son coté, le général s'avança pour se mettre devant le prochain pgm. Cette fois-cil il s'agissait de toute évidence d'une carcasse humaine des plus ordinaire, à l'exception que ce revenant tenait fermement entre ses mains une harpe dont il manquait la plupart des cordes. Était-ce là un mage doté d'un puissant artéfact magique? Se demanda-t-il.

"Alors, seriez-vous un puissant mage?"

"Votre vomissure, il s'agit en fait que d'un..."

Le lieutenant allait prévenir son général quand se mit à retentir à travers toute la pièce un bruit à faire trembler d'horreur les morts eux même, il n'avait sans doute jamais existé auparavant mélodie plus affreuse. Les deux officiers présents couvrirent immédiatement leurs oreilles dans un râle plaintif tandis que leurs subordonnés se laissèrent envahirent par la panique, seul le musicien semblait apprécier sa propre musique. L'abomination se mit à marteler de rage le sol avec sa masse, l'hylek restait figé comme un ballon inerte alors que les deux poulets orriens tournaient en rond pour échapper au supplice. Même s'il en était affecté, Zandgor y vit là le potentiel de paralyser sur place et en un instant tout le bus mené par Joe La Brute.

"AH ah ah, magnifique, c'est excell..."

"Tapeeeeeeeeeeeeeeeer!"

L'abomination ne pouvant en supporter davantage, interrompit son général dans une ultime plainte avant de littéralement écraser sur place le barde. S'il y avait eu là un humain auparavant, il en restait maintenant plus qu'un tas d'immondices noyées dans une bouillasse verdâtre. Les autres pgm se calmèrent aussitôt le son disparu et se remirent en rang. Le général bouillonnait de rage devant une part de ses plans soudainement mis à l'eau, se laissant aller à un colère non dissimulé. À un point tel qu'on pouvait apercevoir une aura violette se dégager de son être.

"Par pitié calmez-vous votre ordure, il en reste encore cinq autres, vous verrez que c'est plus que suffisant. Ah d'ailleurs, laissez-moi vous présentez c'est deux magnifiques poulets." Dit le lieutenant comme s'il avait à vendre sa marchandise. Il se plaça donc derrière eux comme un père fier de ses deux enfants.
"Voyez par vous même votre excellentissime, ce ne sont pas là des poulets orriens ordinaires, ils ont été amélioré par les grands patrons en personne pour nous aider à pallier à la menace.

"Vraiment?" S'exclama-t-il comme l'espoir revenait d'un coup.

"Oui, leur pv n'ont pas été doublés, mais triplés."

"Voilà qui est parfait, mais quant est-il de leur force d'attaque? Des coups spéciaux?"

"Euh malheureusement non, ils ont que davantage de vie."

Grand soupire.

"Quoi??? C'est tout ce qu'elle sait faire cette grande direction pour offrir une résistance contre ces aventuriers?"

Tulgar n'osait répondre de peur d'être le prochain objet de défoulement de son maître, il attendit donc que celui-ci termine de passer ses nerfs en écrasant les deux poulets sous ses pieds. Chose qui lui demanda bien quelques minutes étant donné les points de vie triplés des volaille.

5h41, au dehors le bus des OSEF avait commencé la bataille alors que les sbires de Zhaitan mouraient les un après les autres comme ils en avaient l'habitude, la journée s'annonçait être un fiasco. Le tout dernier espoir de Zangdor résidait en l'hylek qui était demeuré presque immobile durant tout le passage en révision de l'unité. S'il était un minimum comme l'était le barde, la situation pouvait être sauvée. Le général observa donc longuement le batracien, curieux que celui-ci adopte une disciple aussi militaire.


"Et toi, quelles sont tes qualifications?"

Aucune réponse.

"Réponds quand je te parle."

Toujours rien.

Énervé d'attendre une réponse du sous-fifre restant aussi silencieux qu'une statue, mais à la fois curieux de ne ressentir presque aucun signe de vie. Le général-stratège leva un bras pour bousculer ce crapaud impertinent, mais au moment même ou la peau du hylek entra en contact avec son officier supérieure, une immense explosion balayant tout à proximité se déclencha. Tous ceux présent furent pulvérisé par la détonation, on pu tout juste entendre d'une faible voix un "merci" qui s'échappa des restes encore fumants de la carcasse de Zangdor avant que son âme enfin libéré de la corruption s'en aille pour un autre monde. Le World Boss Tour était une nouvelle fois les grands vainqueurs.

Ferreux

Messages : 1

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum